Episode 58 : RPU vs. RPO

Ready. Player. One. RPO. Un nom qui annonçait déjà le conflit avec le RPU. On passe en revue ce qu’on a aimé et moins aimé dans le dernier film de Spielberg.

Actu (00:02:24) : On commence par un hommage. Not’Président, Christophe Salengro, nous a quitté. On raconte ce qu’on gardera de lui, son flegme, sa hauteur, sa capacité à nous faire rire des choses les plus improbables et sa gentillesse. On élargit à Groland aussi. Papa a tellement donné dans les différents podcasts qu’il n’y a pas de news, et en soi c’est une news. Puis Daniel pose une question et raconte le reboot de sa chaîne Twitch.

La discussion (00:14:14) : Précédé par une campagne marketing insupportable, le dernier Spielberg emballe une partie de la critique, et laisse l’autre complètement de marbre. Le film serait-il réservé à une frange du public estampillée geek ? Nous, on est tous d’accord pour dire qu’on a pas du tout aimé. On détaille ce que l’on trouve réussi et ce qui nous pousse à estimer que le film est raté. Une chose est sûre, on risque d’en entendre longtemps parler.

Les recos (01:13:33) :
Papa: Free Fire, de Ben Wheatley
Kwyxz: Isle of Dogs, de Wes Anderson
Daniel: Le recueil de slam Ultraman is Airwolf d’Ernest Cline, et les ultimes chapitres The Mighty Thor par Jason Aaron.

Et toujours notre Patreon !

After Hate
Episode 58 : RPU vs. RPO
Loading
/