Episode 10 : Sega est plus fort que nous

Episode 10, After Hate a choisi de déconstruire Sega, éditeur de toutes nos passions.

Les actus :  Revenu de vacances, Kwyxz lâche son coup de gueule dans l’affaire Hulk Hogan vs Gawker (02:17). Kamui, revenu dans sa rando avec PlugInBaby de Super Ciné Battle reçoit « Cosmonauts: Birth of the space age » dans son courrier (06:25).

La discussion : Sega, l’éditeur de toutes nos passions mais aussi de toutes nos désillusions. Avertissement, on headshot pas mal Sonic. Je crois qu’on peut le dire, on déteste Sonic. (10:28)

Notre recommandation : PPL MVR  (35:05) et Tom King, la révélation comics de l’année avec Grayson, Omega Men, Vision. (39:00)

Bonus articles sur Dragon Quest ici et  (et un live avec notre camarade Puyo)

Bonne écoute !

(Enregistré le 30 mai 2016)

33 réponses sur “Episode 10 : Sega est plus fort que nous”

  1. Toujours aussi top ce podcast, bravo les gars.

    Pour combler le fétichisme de Daniel sur le « Qui fait quoi en nous écoutant »:
    J’ai fait des pizzas faites maisons en écoutant ce 10ème épisode 😉

  2. Hello les loulous,

    Sega c’est plus fort que Nous !
    Une super épisode, heureux de vous entendre, après deux semaines d’arrêt !
    Entièrement d’accord avec Kwyx sur la 3d de la 3ds je suis aussi grand fan, surtout sur Fire Emblem, cela rajoute vraiment !
    C’est une super idée de mettre les codes prenium des articles de Gamekult, donc je donnerai les miens à chaque fois pour les auditeurs de AfterHate !
    Dragon Quest : Yoji Horii, la légende continue (CB0223)
    Dragon Quest : Pourquoi ça Marche (DEAD6A)

    À bientôt les Loulous !

    1. Et pour revenir à Sega et à la 3d

      J’ai quand même l’un des meilleurs souvenir 3d avec « Maze Hunter » et « Space Harrier » comme quoi Sega avait un tour d’avance sur son ennemie Nintendo avec leur super lunette 3d, very sheep maintenant !

  3. Toute cette hate pour Sonic, ça me fait mal. Je pensais que vous étiez des gens biens, je me suis totalement trompé. Grosse désillusion.
    Alors ok, le coup des pentes dans Sonic 1, c’est relou à mourir. Mais ça a été réglé à partir de Sonic 2 (et son génial mode versus). Et Sonic & Knuckles quoi, sérieux, le principe de la cartouche dans la cartouche, c’est totalement fou ! Vous zappez au passage les versions GG/MS, qui déboitent bien. Pareil pour Castle of Illusion, fantastique en 8-bits.
    Vous ne parlez presque pas des jeux d’arcade par ailleurs, alors que Sega était quand même le maitre absolu en la matière.
    Et Virtua Tennis 2 quoi !
    Allez, c’est pas grave, je vous <3

    1. haha Max^^ <3
      On a fait un sujet de 20 mn. On aurait clairement le matos pour faire le double vu tous les autres classiques et originalités de Sega. Space Channel 5, Jet Set Radio, toute la carrière de Yû Suzuki, Virtua Fighter. Anyways, on y reviendra sans aucun doute.

      bisou <3

  4. Merci Praedones pour les codes!
    J’ai pris:
    Dragon Quest : Pourquoi ça Marche (DEAD6A)

    Je touche évidemment pas à l’autre pour que quelqu’un d’autre puisse profiter de ce geste généreux.

    Pour en revenir à Sega, il a tellement de bons jeux que c’est difficile de faire un top 3.

    Mais ce que je préfère chez Sega c’est cette capacité à se tirer dans le pieds et se couler tout seul.

    Il y a tellement à dire sur le conflit SOA vs SOJ qu’il faudrait un After Hate complet juste pour ça. Le deal avec Silicon Graphics fait pas SOA refusé par SOJ, le deal avec Sony avant la PS toujours refusé par SOJ, les sorties de la 32X et Saturn etc. SOJ a jamais accepté que SOA puissent réussir autant alors que de leur coté ils galéraient)

  5. Dans la lignée des précédents épisodes : c’est super !
    La hate sur Sonic je la comprends sur tout ce qui est post Sonic Adventure 2 (quoique Generations reste l’exception qui confirme la règle), mais la violence sur les épisodes MD vous êtes durs quand même. Après Kwyxz n’a pas tort sur Sonic 1, mais ses suites (du 2 à Knuckles) restent quand même cools, ne serait-ce que la musique ou les graphismes. Mais bon c’est After Hate 🙂
    Puis Sega y’avait Golden Axe qui était mythique, Streets Of Rage, plus récemment sur DC y’avait Toy Commander, Virtua Tennis…

    En tout cas continuez (^_^)

  6. Comme d’hab superbe émission.
    Grayson me fait très envie du coup!
    Et donc messieurs, un petit bilan de New 52? Quelles sont les séries qu’il faut absolument lire (et celle qu’il faut Hater)?

    1. Chez DC je ne lis que ce qui touche à Batman, donc je conseille le run de Scott Snyder sur la série Batman ainsi que Batman Eternal (qui se déroule en parallèle du run de Snyder dans le même univers).

      Sinon j’ai aimé Batman & Robin (qui n’a pas été rebootée pendant New 52) parce que je suis fan de Damian Wayne.

      Pour les autres je laisse Daniel répondre mais il me semble qu’il aime beaucoup la série Superman je crois ?

      1. Je pense qu’on va faire une spéciale Rebirth d’ici un mois. Ca sera l’occasion de revenir sur le best of New 52 je pense.

        Je suis très Action Comics, ouais et Batman de Snyder. Et aussi plein de trucs comme bah les séries de King.
        Ca peut faire l’object d’une spéciale. Et beaucoup de lecture pour Kwyxz s’il veut être à la page.

  7. Toujours agréable et passionnant.
    J’ai écouté votre podcast en jouant à PES sur Xbox One (oui les commentaires sont super pourri, ce jeu se pratique sans son lol). Je sais que c’est pas trop le genre de Daniel. Il aurait sans doute préférè que je farm sur un Dragon Quest ;-). Par contre, quel est le genre de jeu de Benjamin ???

  8. Coucou les gars !
    Bon alors pour Sonic 1 et les pentes trop rudes : il suffit de prendre de l’élan.
    Pour les ennemis : il suffit de se rouler en boule (touche « bas » du pad pendant la course).
    Et voila, problem solved !
    Jamais eu de problème avec les Sonic MD (même à 11 ans) qui finalement sont plus proches de Super Mario Bros 1 que les épisodes suivants du plombier (qui peut être joué extrêmement speed aussi quand on le connait bien et… qu’on ne fonce pas tout droit comme un gland… 🙂 ).
    Bisous, et continuez j’aime bcp votre podcast !

    1. pour Sonic 1 et les pentes trop rudes : il suffit de prendre de l’élan

      Donc le jeu t’invite à aller vite, ce qui est exactement ce qu’on dit : « Il suffit de faire ce qui fait que tu ne peux plus anticiper l’arrivée des ennemis ou voir venir les trous ».

  9. Chouette épisode, j’aime bien vous écouter digresser entre Hulk Hogan , Poochy et Sonic !
    Ps: j’écoute vos podcasts en coupant pendant mes daily quests d’ Heroes of the Storm 😉

    1. Chouette épisode, j’aime bien vous écouter digresser entre Hulk Hogan , Poochy et Sonic !
      Ps: j’écoute vos podcasts en coupant le son pendant mes daily quests d’ Heroes of the Storm 😉

  10. Episode toujours aussi sympa mais tellement frustrant car trop court pour évoquer les belles années Arcade et Consoles de Sega. Comme vous, depuis 40 ans je suis Team Sega même si j’ai toujours su apprécier les bonnes productions Nintendo. Et pour Info kwyxz, seul le 1er épisode de la saga Phantasy Star est sorti sur Master System (et non Phantasy Star II), ce même 1er épisode est même ressorti sur Mega Drive jap sous le nom « Phantasy Star Fukkokuban » (ファンタシースター 復刻版) en 1994.

    Pour Sonic, même si j’étais jeune, insouciant et moins exigeant qu’aujourd’hui en terme de gameplay, seuls les 2 premiers épisodes MD, celui sur Mega CD et le Sonic Adventure Dreamcast m’avaient vraiment plu. Je suis également team Quackshot plutôt que Castle of Illusion même si j’étais bluffé par sa réalisation. Mais je crois que bien plus que la Master System, c’est la Mega Drive qui m’a définitivement fait aimer Sega avec ces jeux:
    – Bare Knuckle: Ikari no Tekken/Streets of Rage
    – Batman
    – Cyber Police: ESWAT
    – Kujaku-Ou 2 Geneijou/Mystic Defender
    – Musha Aleste : Full Metal Fighter Ellinor
    – Phantasy Star II
    – QuackShot
    – Shining Force
    – The Super Shinobi/Revenge of Shinobi (version Godzilla, Terminator, Batman, Spiderman)
    – Thunder Force IV

    …même si j’étais déjà parallèlement fan de l’éditeur en arcade grâce à Out Run, Hang On, Choplifter, Wonderboy et Wonder Boy in Monster Land, Golden Axe, Daytona USA, Die Hard Arcade, Sega Rally 2, Virtua Tennis.

    Je sais que ça fait très « name dropping », mais il me faudrait des heures pour décrire par écrit ce qui m’a fait aimer chaque jeu cité plus haut, d’autant que par manque de temps je fais intentionnellement l’impasse sur les très bonnes ludothèques des mal aimées Saturn et Dreamcast.

    Au plaisir de vous écouter très très (mais alors très) vite dans un nouvel épisode.

    PS: De manière générale je vous écoute (ainsi que Super Ciné Battle, No Game, No Ciné, etc.) en voiture ou en plein jogging, rien de bien original en fait.

    1. Hello^^ Merci pour les commentaires. On fera plus long / différemment un jour (on est pas trop pour faire trop long en fait)

      ->
      « ce même 1er épisode est même ressorti sur Mega Drive jap sous le nom « Phantasy Star Fukkokuban » (ファンタシースター 復刻版)  »
      Alors je l’ai (signé par la productrice et Yuji Naka, paye ton geekisme) mais c’est la version Master System en fait, il utilise juste le Z80 de la Megadrive comme le fait les jeux Master utilisé par l’adaptateur MD/SMS. Mais bon, y’a une jaquette différente.
      On vient d’enregistrer le dernier épisode là, on a hâte de vous le faire écouter.

  11. C’est assez marrant, je n’ai jamais eu le même sentiment que vous concernant Sonic. Sonic n’est pas un jeu d’exploration.

    Sonic est un jeu de Time Attack basé sur l’apprentissage. Le but du jeu étant d’apprendre un niveau afin de le terminer le plus rapidement possible pour améliorer son score. Tout le système de scoring est basé sur le temps. Les anneaux ne rapportant quasiment rien.
    Chaque fin niveau se termine sur une ligne d’arrivée ou via un Bumper sur lequel il faut appuyer afin d’arrêter le timer et de valider son temps. Comme dit dans le podcast, il faut donc connaitre par cœur l’intégralité du jeu afin d’anticiper tous les pièges sur son chemin.
    Sonic est extrêmement jouissif dans son domaine.

    Un jeu comme Mirror’s edge (premier du nom) est basé sur le même système. L’hésitation tue le run et force à recommencer encore et encore. C’est notamment ce qui effrayé de nombreux joueurs (et une partie de la presse) mais beaucoup plus à d’autres (énormément, pour moi). Maintenant, sa suite ressemble à un open world que même mon chien ne voudrait pas.

    1. Je ne suis pas trop d’accord : dans Mirror’s Edge, tu vois arriver les obstacles et tu peux réagir. Dans Sonic, si tu vas à fond les ballons, il est humainement impossible de pouvoir anticiper parce que tu as entre 4 et 8 frames pour faire quoi que ce soit vu que la position du personnage au centre de l’écran ne te laisse pas le choix. Oui connaître par cœur un niveau de Mirror’s Edge te permet de parfaire ton run, mais dans Sonic c’est une nécessité ne serait-ce que pour survivre si tu suis la logique du jeu (qui est d’aller vite). Lors de la première découverte d’un niveau de Sonic, tu es obligé d’aller lentement et d’explorer et ce jusqu’à ce que tu le connaisses par cœur.

      1. C’est bien ce que je disais. Il faut connaitre le jeu par cœur. C’est pas génial 🙂
        Ce sont des jeux basés sur l’apprentissage au même titre que les Ninja Gaiden sur NES. Du coup, je ne peux te conseiller ces jeux. Sonic est bien trop facile à côté. On est sur de l’apprentissage à la frame près.

        Ce que j’essaye de dire, c’est que tu fais une analyse juste mais ta déception est plus lié à tes attentes qu’à ce qu’est, véritablement, le jeu.

        1. Je ne suis pas d’accord non plus pour comparer avec Ninja Gaiden ou les jeux NES. Avec du skill, tu peux progresser dans Ninja Gaiden. L’apprendre par cœur facilite la tâche bien sûr, mais il n’y a pas d’impossibilité de progresser tout en respectant le design du jeu. Aucun ennemi ne débarque à l’écran et te one shot en moins de 10 frames dans Ninja Gaiden.

          Dans Sonic le design t’invite à aller vite, mais il est rigoureusement impossible de faire le jeu vite sans le connaître par cœur. Et même en le connaissant par cœur, il y a plein de niveaux où tu ne peux de toute façon pas aller vite comme la Labyrinth Zone, alors que le jeu entier est vendu là-dessus.

          C’est là toute la nuance.

          1. C’est une mouvance. On réécrit l’histoire. Shadow of the beast était un jeu extraordinaire (C’est quand même ce je j’ai lu un peu partout 🙁 ). Crash bandicoot tellement génial qu’une suite devient une priorité et Sonic est devenu pourri. (Alors certes, aujourd’hui, c’est vrai).
            Sauf que « j’y étais » comme disait mon grand père.
            Ah oui !! FFIV c’est le meilleur final fantasy….à moins que cela soit le VI ou le VII, en faites, ça dépends. Quand tout le monde jouait au 7, c’était le 6 et quand tout le monde a joué au 6 c’est devenu le 4 (rendant le 7ème épisode plutôt mauvais, soyons honnête !!).
            C’est comme ça, il faut bien trouver un moyen de se démarquer.
            Au risque de paraitre conventionnel et pour avoir passé beaucoup de temps a y joué, Sonic a été un super jeu.
            On ne tombera pas d’accord mais c’est pas grave 🙂

  12. Bon je vais pas m’étendre sur ce qui a déjà été dit, c’est vrai que c’est dommage que vous ne fassiez qu’effleurer le sujet. De très bons jeux ont déjà été cités en tous cas.
    Pour ma part j’ai un amour tout particulier pour Landstalker et sa 3D iso atroce.
    Bises.
    PS : Sonic aurait pu être cité dans le numéro sur les mecs overhypés. La seule fois où je l’ai bien aimé, c’est couché sur un transat sur la plage dans Soleil…

  13. Un épisode intéressant,

    Du coup, vu que j’ai fait parti de la team Nintendo quand j’étais gamin (NES, Game Boy, Super Nintendo) et que j’ai pour ainsi dire découvert Sega avec la Dreamcast et l’émulation (pour le rétro) j’étais moins à fond ^^.

    Je garde un très bon souvenir du Sonic Dreamcast d’ailleurs (Sonic Adventure ?). J’ai tenté le premier sur émulateur mais je crois que c’était trop tard…

    J’arrive biiiieeeeennnn après la bataille mais je laisse quand même quelques codes pour le dossier DQ sur GK :
    – Dragon Quest : l’anti Final Fantasy ? 3B4303
    – Dragon Quest : pourquoi ça marche ? 92731E
    – Dragon Quest : Yûji Horii, la légende continue 55D40B
    – Comprendre le « phénomène » DraQue en chiffres 77603C
    – Days of Future Past E1B0D5

  14. Encore un chouette episode (que j’ecoute au boulot en mangeant des broccoli btw). 🙂

    Par contre, perso Omega men c’est un des comics qui m’a le plus decus récemment, je trouvais pas super bon dans l’ecriture (mais du coup j’ai pas lu tout les numeros comme je trouvais ca tres nul).
    Mais l’art est bien par contre ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.