Episode 9 : les plaisirs coupables

After Hate le podcast qui déconstruit la pop-culture revient sur ces bonnes séries méconnues, parfois rangées au rang de plaisir coupable. Il y en a trop pour les citer, mais on s’est beaucoup amusé à replonger dans nos souvenirs.

Les actus :  Kwyxz censuré par Venmo (01:45), Un livre familial, « Un homme à la hauteur » vs « X-Men: Apocalypse » et surtout le tout nouveau podcast Super Ciné Battle de Kamui et de « Plug In Baby » dit « Papa ». L’épisode 0 est disponible ! (07:10)

La discussion : Airwolf, 21 Jumpstreet, 90210, de vieilles séries de super-héros. Beaucoup d’années 80 au programme. Mais bon, on se refait pas. (16:10)

Notre recommandation : Doom (48:22) et l’oeuvre de Darwyn Cooke dont on a appris le décès juste avant l’enregistrement (50:30)

Bonne écoute !

(Enregistré le 15 mai 2016)

57 réponses sur “Episode 9 : les plaisirs coupables”

  1. « Les gens savent que dans mon passé j’ai joué dans un Sentai français… »
    bloquer. Taper « bitoman » dans Google Image. Mindblow!

    Kamui tu es mon Dieu.

  2. Ne pas citer Caraïbe Offshore avec Hulk Hogan et The Sentinel c’est limite criminel 😀
    Super émission même si vous êtes légèrement plus âgé que moi du coup certaine référence ne sont pas toutes claires pour moi!

  3. Un très bon épisode.
    Pour ma part j’etait un très grand fan de « Hartley coeur à vif » mais aussi de « l’agence tout risque » j’adoré George Pepard comme acteur et bien sûr le grand Mister T..
    Bon tiens nous au courant Kwyxz pour tes problèmes avec le FBI ! Putain c’est vraiment n’importe quoi !!!
    Bisous les Loulous d’amour !

  4. Hey !!
    C’était super cool comme épisode, c’était bien trop court . Comme vous avez parlé de plusieurs séries avec des engins motorisés, il m’en revient dont le sujet était un camion qui se transformait en hélicoptère. C’était diffusé le mercredi vers 14 h 00 au début des années 90 . Il m’est impossible de retrouver le titre . Cela rappelle quelque chose a quelqu’un ?
    Au prochain épisode, continuez comme ça !

  5. Don’t Trust the B*tch… Tellement déçu de l’arrêt de cette série. Van Der Beek est juste fabuleux de suffisance dans son propre rôle de has been en quête de retour (l’épisode avec la bataille de taille de loge avec Dean Cain pour Dancing with the Stars <3).
    Pour les séries de l'enfance marquantes, je dirai "V" qui m'avait fait forte impression à l'époque (et dans laquelle les visiteurs étaient accueillis par une fanfare jouant le main title de star wars), les 9 épisodes de "Manimal" pour les pouvoirs du héros (même si c'était tout pourri je rêvais de pouvoir me transformer en oiseau ou en panthère ^^) et "Quantum Leap" parce que dans les années 90 en France tu ne pouvais pas y échapper…
    Très bon épisode en tout cas 🙂

    1. @Nikkeiv

      C’est vrai !! génial V avec la fabuleuse « Jane Badler  » (Diana)
      j’ai usé pas mal de mouchoir, mdr
      Vraiment une super série…

  6. Super podcast comme les autres!

    Quand j’étais môme, il y avait une série de la BBC: Tipods. De la SF post- apo pour gosses XD
    Où les aliens lobotomisaient les enfants une fois arrivés à l’adolescence pour en faire de bons esclaves.
    Bizarrement la série as pas été a son terme ^^
    Je me souviens allez mater ça de très bon matin, volets fermés, ce qui ajoutait a son côté glauque.

    Dans les année 90, dans le genre série à véhicule il y avait un « clone » de K200, Viper, mais ça sentait tellement la promo pour la bagnole, et c’était bof.
    Et Highwaymen : un flic dans un monde à la Mad Max qui conduit un camion qui se transforme en hélicoptère. On y retrouvait aussi la méchante de V.

  7. Gros plaisir coupable : Les Filles d’à côté. La seule série AB qui me tordait de rire.

    Niveau super série de mon enfance il y avait Manimal (un mec qui pouvait se transformer en animaux) et aussi une série avec nain magicien, je ne me souvient plus du nom…

    Une série moderne qui n’a pas rencontré le succès mérité : John Doe. Superbe série où un homme est totalement amnésique MAIS connais tout sur tout (les sciences, les langues, etc…) il voit tout en noir & blanc sauf certains objets.

    Les trucs que j’aime pas : je déteste les anglicismes et là je suis servi. Certain me font carrément rire « name droped », « on va raconter notre life »… . Dans un After Hate précédent, kwyxz s’apprêtait à un moment à prononcer le début d’un mot en français puis s’arrêtait subitement pour le dire finalement en anglais ! lol.

    1. Je plaide coupable pour les anglicismes, mais étant entouré d’anglophones en permanence c’est un tic de langage qu’on prend vite… et pour ce qui est de « name-dropping » je n’ai pas d’équivalent français qui me vient, là !

      1. La série avec la personne de petite taille (David Rappaport), c’est simplement « Le magicien ».

        Manimal m’a fait le même effet que celui décrit pour Airwolf : l’impression, enfant, qu’il y a plein d’épisodes alors qu’en réalité il n’y a qu’une seule saison de 8 épisodes …

  8. Ah là là, je ne sais pas qui fait les jingles, mais je l’applaudie des 2 mains.

    « Ce n’était pas mauvais, c’était très mauvais. Voilà, exactement. Alors reprenons ». Je pourrais presque disserter sur le fait que ça soit carrément à propos comme début de podcast. Mais tous les autres sont aussi bons. Bravo pour ces choix ! J’adore.
    Quant aux anglicismes, IMO je cautionne carrément car j’ai l’impression de me retrouver et puis ça fait bien plus naturel et c’est pour ça que j’aime votre podcast : le naturel.

    Keep up the good work !

    Edit : je viens d’apprendre dans le 6ème que c’est kwyxz qui fait les jingles, et ben bravo Kwyxz ! 🙂

  9. Bravo les mecs pour cette émission!
    Mon petit moment de plaisir que j’écoute lorsque que je fais mon jardin… ça rend les choses plus acceptables. Vous avez trouvez ça long vos échanges sur les series, mais vous n’avez pas parlé beaucoup de series humoristiques. Pour moi The fresh prince of Bel Air, Parker Lewis ou encore Saved by The Bell méritaient une place dans cette émission.
    Sinon série underestimated pour moi : Dirty Sexy Money qui méritait plus que 2 saisons.

    Pleins de bonnes choses pour our la suite.

  10. salut,super episode,il y avait une serie de super-heros avec courtney cox: Superminds (aka Misfits of Science ),la serie des année 90 avec lee major c’est Caraïbe Offshore.il y avait la serie the flash.quel bon souvenir toute ces series que je n’ai plus vu,parcequ’elle sont pas super aujourd’hui.je pense que tout le monde a vu les series AB production,et que c’est le plaisir coupable de tout le monde,lol.
    a la prochaine,peace!!

  11. Gros +1 pour Don’t Trust, sa diffusion a été chaotique et elle est je pense arrivé quelques années trop tôt, Netflix aurait pu être la plateforme idéale comme c’est le cas pour Unbreakable Kimmy Schmidt qui s’est fait d’abord recalé par NBC. D’accord avec Arrested Development aussi, même si je n’aime pas la saison 4, les 3 premières sont intouchables. D’ailleurs une petite news marrante la concernant : http://www.avclub.com/article/bluth-familys-stair-car-had-cameo-captain-america–236941

    A part ça l’heure passse vite comme à chaque fois, continuez comme ça.

    PS : une série à la con de mon enfance dont je me souviens très mal : Le Rebelle avec Lorenzo Lamas.

  12. De mieux en mieux ce podcast !
    Par contre vous parlez de l’homme qui tombe à pic sans parler de Jody, carton rouge !!!! dans mes plaisirs coupables il y avait l’excellent SLIDERS, les mondes parallèles avec les aliens (du pauvre) les Kromacs !!
    merci à la semaine pro.
    Monsieur pingoo

    1. Dans Fall Guy, j’aimais bien les séquences dans le bain. y’en avait dans tous les épisodes, ils avaient l’air de tellement kiffer.

      Sliders, ça marche toujours comme concept, les uchronies.

      Pas d’épisode cette semaine, sorry, mais un épisode de Super Ciné Battle, si tu veyx bien ! A bientôt

      1. Ha l’épisode 1 de super ciné battle après un prometteur épisode zéro ! je prends … ps il faut pas oublier de mettre le classement quelque part quand même qu’on ait une référence et ça peut aider pour la soumission de films.
        @ plus

  13. Comme toujours un épisode au poil et je n’ai pu m’empêcher d’afficher grands sourires béats lors de l’évocation de vieilleries.

    J’ai énormément de plaisirs coupables relatifs à la trilogie du samedi, notamment avec Charmed (car j’étais amoureux d’Alyssa Milano étant gamin).
    Mais mes vraies séries du coeur sont assurément Amicalement vôtre et Chapeau melon et bottes de cuir (Diana rigg, pour toujours dans mon coeur)

    1. Diana Rigg fait qu’Avengers est bien au delà du guilty. Genre c’est une série fondatrice.

      Merci pour les commentaires, Quentin (je me rends compte que tout n’est pas pré-approved, il suffit qu’on s’absente le week-end pour se laisser dépasser de messages !)

  14. Salut Kamui et Kwyxz

    Pour moi les séries avec une machine en tête d’affiche riment avec feu la cinquième chaine.
    Je me rappel d’Automan et je vous rejoins sur Street Hawk et Airwolf avec mention pour Knight Rider.

    Sur la première chaine, il y avait Thunderblade avec Dana Carvey comme anti-Airwolf (le film est pas mauvais).
    Il y avait une série aussi appelée Superbug qui passait sur Croque Vacances.
    Il y en a une autre dont j’ai oublié le nom avec une Shelby GT 500 ou 350, c’était des frères enquêteurs.
    Et qui se rappelle de la caisse de Rick Hunter…

    Qui se souviens de la série Viper

    Dans un autre registre de plaisir coupable, j’étais aussi fan des séries avec des marionnettes comme Thunderbirds et BomberX (Starfleet)

    1. Bomber X était assez mortele, la série la plus noire jamais faite avec des marionnettes à mon avis.

      Automan était un peu louche dans ma tête. A l’époque, je sentais déjà le manque de swag du truc.

      Blue Thunder on ne voyait pas assez le véhicule, pour moi, c’était un peu Patlabor mais aux usa 🙂

      1. Je viens de découvrir que Thunder Blade de Sega, jeu abominablement difficile sur Master System, et sa suite Super Thunder Blade sur MegaDrive, sont des adaptations de Blue Thunder / Thunder Blade… Ouch !

  15. Pardon, c’est Blue Thunder la série avec Dana Carvey (Thunderblade est la version ciné)

    Je me souviens aussi de la série demi-bien Sea Quest

  16. Bonjour

    J’adore votre podcast que j’écoute depuis le premier, toujours au boulot. Continuez vous êtes supers.

    Concernant les plaisirs coupables (je n’aime pas non plus l’utilisation de l’anglais quand l’équivalent français existe) j’en citerai 2 : la malédiction du loup-garou et Spectreman

    Et une autre qui n’est pas un plaisir coupable mais qui pourrait le devenir si je la regardais à nouveau : le mystérieux docteur Cornelius.

    Et je m’en vais de ce pas écouter super ciné battle.

  17. Enfin écouté!

    Rolala toutes ces séries… Je les voyais en retrant de l’école maternelle chez ma grand mère et avec mon cousin. Et je pense qu’un peu comme Kwyx, elles ont contribuées à son rêve d’aller vivre aux États-Unis, en californie. Surtout Code Quantum qu’on adorait.
    Moi j’avais Melrose Place comme Guilty, ado, j’adorais ça. Ça et Marié deux enfants…

    PS: Je viens de regarder le générique de Tonerre Mécanique que je n’avais plus en tête: C’est les 80’s over 9000!

    Un bien beau podcast encore une fois. Allons écouter son petit cousin maintenant ^^

  18. Pas vraiment de plaisir coupable, juste des souvenirs de ce que je regardais pas de ce que j’aimais.
    Série à véhicule :
    – Caraïbes offshore (Thunder in paradise) : K-2000 avec un speedboat piloté par Hulk Hogan.
    – Viper : K-2000 avec un Dodge Viper

  19. Salut
    Vous ne faites pas de vrai plaisir coupable, vous avez vu ces séries avec plaisir à l’époque et aujourd’hui vous trouvé ça naz. Vous avez kiffer les K2000-Supercopter-Tonerre mécanique donc pas de plaisir coupable. Un plaisir coupable c’est un truc dont tu ne parle pas (et surement pas à tes potes) à l’époque où on le voit, genre dawson, le miel et les abeille, et autre connerie AB par exemple. Aujourd’hui ça pourrait être le spin off de Grey’s Anatomy ou CSI Miami ce genre de truc bien naz mais on préfère parler de Breaking Bad ou Game of Throne en « société » (quoique GoT…) …

    Un épisode qui ne traite pas ou mal le sujet. A mon avis à refaire.

    Continuez quand même, c’est un podcast vraiment sympa

  20. @Nikkeiv Bravo tu cites les deux séries auxquelles je pensais : V et Manimal (la première étant une très bonne série, du moins les premières saisons ; la deuxième…. quelque chose de très étrange et dérangeante)

    Dans ce qui n’a pas été cité j’ai pensé aussi aux Années Collèges (les ZitRemedy !!) que j’ai pas mal suivi à l’époque, grande soeur oblige.

  21. Je suis de l’avis de Mike. Vous ne parlez pas de vrai plaisir coupable. Enfin oui en partie, comme le justifie bien Kwyxz (dis donc c’est galère comme orthographe!), mais malheureusement ça se superpose trop avec la nostalgie. Malheureusement ça restait trop ancré dans les années 80-90, j’avais un espoir quand vous vouliez parler des séries modernes mais c’était sur le tard.
    Je veux dire, pour moi, il n’y a aucune culpabilité à avoir à toujours aimer ce qu’on a pu aimer plus jeune. Parce qu’on avait pas le même sens critique, le recul, mais justement ce sont ces choses qui ont pu contribuer à constituer un bagage.
    Bon après tout ce que je viens de dire est moins vrai pour Kamui, puisque plus vieux. Mais pour en remettre une couche il suffit de regarder les commentaires qui ressortent en majorité des séries regardées dans la jeunesse (mais bon c’est dans la lignée de la ligne temporelle du podcast).
    Je critique je critique, mais suis-je capable moi-même de parler de mes plaisirs coupables ? Déjà qu’est-ce qu’un plaisir coupable pour moi ? Hmm peut-être une oeuvre qui ne correspond pas du tout, voire va même à l’inverse de mes critères et que je regarde ? Une oeuvre que je continue de regarder surtout pour raler dessus ? Je citerais dans ce cas-là la série Revenge qui m’a navré sur sa dernière saison (voire déjà la troisième). Mais j’ai ressenti une certaine satisfaction au dernier épisode, que l’histoire se soit bouclé en proposant même une piste pour repartir.

    Enfin bref je sais pas. Mais je bute vraiment sur le terme « coupable »

  22. Je viens de découvrir le podcast et j’adore. Pour vous dire j’étais très fan de superminds et de captain power et les soldats du future.
    Je fonce écouter le reste.
    A +

  23. Je valide complètement Arrested development et ajoute les années coup de cœur en guilty pleasure.

    Merci pour vos podcasts les gars, c’est bien plaisant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.