Episode 104 : Dédicace aux fans de Final Fantasy IX

L’épisode 104 d’After Hate, autre invité, autre ambiance est consacré à la saga Final Fantasy. Notre invité pour composer cette tierlist de haute volée est Puyo aka Nicolas Verlet dans le civil.

Les actus (00:01:00) :

On fait vite fait le tour de nos actus. Il y a un OK Boomer dans le lot. Attention ça va vite.

La discussion (00:15:00) :
La composition de la Tierlist de Final Fantasy avec notre invité de la semaine, Puyo. Merci à lui et à sa bonne humeur.

Les recos (02:00:00) :
Kwyxz & Daniel : on parle de Disney +.

Et on remercie également tous ceux qui nous soutiennent:

Become a Patron!

15 réponses sur “Episode 104 : Dédicace aux fans de Final Fantasy IX”

  1. Comme anticipé par Kamui, obligé de mettre au point les règles du Quidditch:

    – Quand attrapé, le « Golden Snitch » met fin au match, mais ne fait pas gagné automatiquement l’équipe. Il rapporte simplement 150pts (Ce qui assure souvent la victoire, mais pas tout le temps)

    1. Mais du coup, si attraper le « Golden Snitch » met fin au match, quel est l’intérêt pour une équipe qui aurait 160 points de retard de l’attraper ? Aucun. C’est bien ce qui fait que les règles de ce sport sont complètement pétées. Le truc décisif fait perdre une équipe qui est déjà en retard, ça n’existe dans *aucun* autre sport et il y a bien une raison pour ça.

      1. Pas d’intérêt à l’attraper oui, mais plutôt pour l’adversaire d’empêcher l’équipe qui a l’avance de l’attraper
        Après on parle d’un sport qui a été inventé dans une saga de romans pour enfants et qui, jusqu’à preuve du contraire, n’a pas été homologué par une quelconque organisation sportive du monde réel
        Ça reste un sport fictif, inventé par une romancière qui ne s’est pas embêté à penser à toutes les failles et a juste trouvé que ça permettait d’avoir des scènes de tensions et d’aventure, donc débattre de règles fictives ça reste un peu vain

        1. Alors qu’il suffirait d’avoir une limite de temps pour résoudre le problème et faire en sorte qu’attraper la chose ne mette pas fin au match. Y’a pas de débat non plus : les règles sont débiles, c’est un fait !

          1. Même en tant que lecteur de Harry Potter quasiment de la 1ère heure (je fais partie de la génération qui a commencé à lire des romans avec cette série, dont se moquait gentiment kwyxz dans l’épisode précédent), j’abonde dans le sens de kwyxz, tout en nuançant : oui, le Quidditch est un sport très déséquilibré qui donne beaucoup trop d’importance à 1 seul joueur, même en supposant l’existence de règles qui mitigent un peu ce déséquilibre (https://www.reddit.com/r/harrypotter/comments/38dsqo/why_quidditch_isnt_that_stupid/ ) et ça aurait mérité d’avoir 1 ou 2 modifications de règles simples comme celles qu’il propose. Et on est visiblement pas les seules personnes à en discuter : https://www.google.com/search?client=firefox-b-d&q=quidditch+rules+are+stupid .

            Je m’en apercevais déjà ado+enfant en lisant les livres, et c’est un peu moins dérangeant si on prend en compte que (1) il s’agissait juste pour l’autrice de créer, dans le 1er épisode, un sport où le rôle de Harry est décisif, et (2) le monde des sorciers (même dans les romans, où tout est expliqué plus longuement alors qu’on survole tout dans les films) est remplie de règles (sociales/magiques) bizarres qui sont autant d’occasions pour de l’humour, de l’action ou du mystère qui font sens symboliquement pour une coming-of-age story. Le fait qu’un match peut durer indéfiniment par exemple (1 autre élément qui dérange kwyxz, en plus du scoring pété) est assumé explicitement par l’autrice dans un livre bonus où elle expliquait (je cite de mémoire) que le match le plus long de l’Histoire a duré plusieurs jours jusqu’à épuisement des joueurs. On sait aussi que des portes du château ne s’ouvrent que si on leur demande poliment, ce qui occasionne des retards d’élèves qui vont en cours (détail mentionné dans le premier livre). Dans les deux cas, c’est évidemment des petites touches d’humour absurde, mais ce genre de blagues + la magie omniprésente qui n’est jamais expliquée de bout en bout, ça rend la série imbuvable aux gens qui ont besoin d’univers bien construits rationnellement de bout en bout. Harry Potter, c’est la série du TGCM (« ta gueule c’est magique ») par excellence, donc ça peut carrément rebuter. C’est le genre d’univers où la symbolique et l’humour priment sur l’interprétation rationnelle.

            TLDR (désolé pour le pavé) : le Quidditch c’est pété, mais Harry Potter en général c’est pas si incohérent (malgré le sentiment que donnent les films), mais c’est pas pour tout le monde et les impressions de kwyxz sont complètement justifiées.

          2. Pour les détails techniques du quidditch, vous pouvez toujours la fédération du quidditch français http://www.quidditch.fr/ et sa traduction du livre des règles http://www.quidditch.fr/le-livre-de-regles-2018-2020-traduit-en-francais/ pour enfin trancher sur le côté « tout pété » ou non du sport (ca me fait halluciner quand même que l’on ait transposé ce sport dans le monde réel…)
            Du coup, à quand le After Hate special « sports de fiction qu’on verrait bien au JO » : Chess Boxing, Rollerball, Motorball, Quidditch, Violent Ball, etc. ?

          3. Le chassboxing est un sport « fictif » car inventé par Bilal dans sa Trilogie Nikopol. Mais c’est vrai que cela existe maintenant en vrai avec ces championnats mondiaux et tout…

          4. @kwyxz De rien ^^

            @Benj’, le quidditch réel modifie énormément les règles liées au déséquilibre dont on parlait (Golden Snitch trop important). Donc oui ça confirme le côté tout pété, puisqu’il a fallu modifier ces règles pour que ce soit jouable en vrai.
            (+ C’est un sport de contact, donc physiquement beaucoup plus exigeant que de la voltige aérienne, donc il y a de facto une limite de temps reposant sur l’endurance des joueurs, même si ce n’est pas inscrit dans les règles.)

  2. Concernant les JV pour occuper les gamins pendant le confinement, mon fils et ses potes se retrouvent sur The Crew 2. Pour les 10-14 ans c’est parfait.

  3. Ahah kwyxz qui rage sur les règles du quidditch je suis mort, à deux doigt d’envoyer à Hibou à JK pour lui expliquer que son sport c’est de la merde

  4. Je dois intervenir, c’est impossible pour moi de laisser cette ignominie pour FF9.

    FF8 fut mon tout premier FF mais le 9 est le tout premier jeu que j’ai acheté avec mon argent (version platinum, 199 francs à l’époque). Il fut longuement question d’un biais qui nous rends plus subjectif qu’à l’accoutumé sur notre premier FF, le préférant sur des critères plus subjectifs (nostalgie de l’enfance) que les suivant. Pourtant, de tous les FF que j’ai fait, le 9 reste LARGEMENT au dessus des autres de la PS1. Le 7 est grandement surestimé à mes yeux, reconnaissant toutes ses qualités et le choc pour les joueurs français a sa sortie but still, traduction torché à la truelle, mochissime et avec des personnages plutôt lisses à mes yeux. Et j’ai détesté le système des materias pas mauvais dans l’absolu mais que je ne supportais pas.

    Le 9 pour moi fut le choc de la première compréhension qu’on va tous mourir un jour, que du jour au lendemain, ça se finira. Graphiquement, les remises a jour des décors 2D font qu’il est encore LARGEMENT digne visuellement et son système d’apprentissage par équipement est super cool. Bien sûr le jeu est lent, surtout sur nos versions PAL, assez facile (franchement, mis à part Gaia, pas de souci) mais ses musiques sont le summum du travail d’Uematsu (sérieux, You’re not alone, imbattable !) et son scénario… Vous parliez des personnages de FF6 qui ont tous leurs histoires, mais mis à part Kweena et Tarask qui arrive tardivement dans le scénario, c’est également leur cas. Ce FF9 était un chant du cygne si brillant dans mon cœur que jamais la série FF n’ira plus haut (le 10, excellent, retarda la chute) après ça.

    Bref, non, je m’insurge pour FF9 qui est encore aujourd’hui mon jeu du cœur absolu, peut être bien votre FF12 quelque part (qui lui, est un Tier D pour moi…). Mais je vous aime quand même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.