Episode 57 : Blockbusters 2018, gravés dans The Rock

L’équipe d’After Hate au grand complet s’est réunie pour faire le point, à la fois sur les blockbusters déjà sortis (coucou Tomb Raider) et tous les autres à venir. On obtient un épisode de plus de deux heures avec beaucoup de rigolade et de facepalm.

Actu (00:01:00) : Ca y est, le Patreon du RPU, le Robotics Podcast Universe qui regroupe nos podcasts (After Hate, Super Ciné Battle, Parle à mon Luc) est ouvert, deux ans pile après leur lancement. On vous remercie déjà pour tout ce succès, ce soutien et cet enthousiasme que vous nous manifestez. Certains objectifs sont atteints, d’autres pas encore. On l’a longtemps évoqué mais on a pris le temps de bien faire les choses, de construire un vrai projet.

Le podcast reste inchangé, mieux encore, celui-ci fait deux heures, disponible comme d’habitude une semaine sur deux.
Mais le plus important, c’est que vous l’écoutiez.  Tout reste GRATUIT, surtout After Hate, le vaisseau amiral de nos coups de coeur et de nos coups de griffes. C’est ce qui nous fait plaisir. C’est la toute première marque de soutien et ça compte. Du coup, pour une fois, on en parle.

Become a Patron!

La discussion (09:50) : Tomb Raider, Annihilation et quelques nanars, on passe en revue tout ce qui est déjà sorti. Après, on fait une spéciale Blockbusters 2018. Tous les AAA, tous les gros films qui font du bruit. 18 films, parfois VRAIMENT inattendus et beaucoup de poilade. Quel sera notre plus gros espoir 2018 ? Quel va être notre nanar aux petits oignons ?
On dit quelques gros mots.

Les recos (01:39:30):
Papa: Into the breach
Kwyxz: Jumanji 2017
Daniel: La bande dessinée hallucinante et hilarante Spirou et Fantasio: le Triomphe de Zorglub

Bonne écoute !

Facebook
Twitter:
After Hate
Daniel
Kwyxz
Papa

Le lien vers le Patreon:

Become a Patron!

13 réponses sur “Episode 57 : Blockbusters 2018, gravés dans The Rock”

  1. Bonjour,

    Je suis assez déçu de constater que Papa et Kwyxz n’ont pas réussi à bien pitcher Annihilation à Kamui…

    En fait, Annihilation c’est Spiral Zone the movie. Voilà.

    … oui bon, je sors.

  2. Parmi tous les films cités, le seul à n’être ni une adaptation, ni un reboot/remake, ni une suite, ni une origin story est… Skyscraper (et Rampage, si on veut être sympa).

    Tous (à l’exception de Mission Impossible) dégueuleront de CGI et de fonds verts.

    Je suis comme tout le monde : j’apprécie un bon blockbuster bien débilos de temps en temps. Mais franchement l’état actuel du cinéma grand public américain me laisse perplexe.

  3. Oh putain… « la convention cosplay à Auschwitz » avec le réaction dépitée de Daniel, je crois que c’est l’instant RPU qui m’a le plus fait rire ! 🙂

    Sinon, vous m’avez bien vendu Jumanji ! Plus jeune j’appréciais d’avantage la série animée (même si assez moche) que le 1er film car les persos étaient projetés dans la jungle à chaque mission. La suite semble être dans le même esprit, avec un côté délirant et moderne qui n’est pas pour me déplaire, hâte de le découvrir du coup !

    PS : Daniel tu as forcément un ordi quelconque sous la main, donc aucune excuse pour ne pas déjà dévorer Into the Breach qui doit tourner sur n’importe quel grille-pain de moins de 30 ans !

  4. Je vous trouve sévère avec le Jumanji original « qui raconte rien » quand même. C’est pas le film du siècle mais c’est quand même un film sympathique où à chaque lancé de dés une nouvelle menace apparait.
    Et les effets spéciaux était déjà bien dégueu à l’époque. je l’avais vu au ciné et je me souviens avoir eu la reflexion, surtout quand tu avais eu jurassic park 2 ans avant!

  5. Vous avez oublié Alita (gros yeux) Battle Angel de Robert Rodriguez!!! 200 millions de budget c’est pas assez comme blockbuster???
    Impardonable!

  6. Pour faire suite à la discussion sur Alita et Cameron (je ne peux pas répondre à kwyxz : petit bug du site ?) :

    Cameron a réalisé 2 suites dans sa vie, et les deux fois il a pris le contre-pied de ce qui était attendu par le public et la critique. On peut reprocher beaucoup de choses à Cameron, mais il faut lui reconnaître un truc : c’est un mec qui aime innover (techniquement) et qui cherche à être à l’avant-garde (artistiquement). Je n’ai aucun doute qu’Avatar 2 sera radicalement différent du premier volet, et surprendra énormément de monde (en particulier dans le contexte actuel d’Hollywood et la crise artistique du block-buster).

    J’ignore si Alita sera une purge ou non (la première bande annonce laisse présager un film SF random) mais Cameron va certainement s’en servir comme d’un laboratoire. Cela en fait – à mon sens – un petit objet de curiosité plus intrigant que Solo produced by Disney directed by Ron Howard.

  7. Épisode a la fois sympathique (parce que c’est vous, donc forcement :)) et triste parce que le constat est dans le « mouaif » le plus total. Une année ou ce qui nous excite le plus l’est à 90% par défaut ne promet pas grand chose. Il y’aura des films sympa, des films rigolos, des films péchus, mais qu’est ce qui restera dans le marbre au bout du compte ? lorsque super ciné battle du futur (co-animée par les versions positronique de nos animateurs chéris) abordera ces années, ces films tiendront quelle place ? seront-ils même évoqués ?

    … sinon je suis RAVI d’entendre enfin quelqu’un s’interroger et critiquer le choix d’avoir tuer la « nounou » dans Jurrasic World de façon aussi cruelle. Cette scène m’avait vraiment sortie du film, car j’y voyais un plaisir sadique qui n’était clairement pas à ça place.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.